Blog
28 août 2008 par Blog

3G+ or not ?

Valse hésitation autour de la 3G+

2 des opérateurs français ont fait de gros efforts pour déployer la 3G et 3G+ dans l’hexagone. Tant et si bien que l’infrastructure est en avance sur l’usage, en effet aujourd’hui un infime pourcentage d’abonnés utilise pleinement l’internet mobile en France. Mais pourquoi donc ? Les terminaux ne sont pas adaptés, les sites internets ne sont pas prévus pour un usage sur mobile ? Les français ne savent pas se servir de leur téléphone, ou est-ce le prix peut être ?

Pourquoi pas, il est vrai qu’on arrive très rapidement à des sommes rondelettes. Qu’à celà ne tienne se disent-ils, nous allons booster l’utilisation de nos réseaux avec des forfaits illimités* (attention, il y a une astérisque -désolé de la mettre en exergue-). En cherchant bien, on arrive à retrouver le texte correspondant à l’astérisque et on s’aperçoit que la définition d’illimité a changée : illimité signifie désormais limité à un usage raisonnable (merde, j’ai écrit limité). Qu’est ce qu’un usage raisonnable puisque jusqu’à présent il n’y avait pas d’usage ? Et bien c’est écrit noir sur blanc dans l’astérisque ; le fait du prince me direz vous ? En fait, vous vous trompez, les clauses léonines sont interdites en droit français.

Mais attention, à l’instar de certaines friandises, il y a un deuzième effet pour refroidir les ardeurs du mobinaute en herbe. Prenez l’iPhone d’Apple (perfection faite téléphone depuis qu’il intègre la 3G), on se bat pour l’avoir dans les boutiques Orange tellement le pouvoir d’attraction de cette icone de la téléphonie est fort. On l’instrumentalise pour conquérir de nouveaux clients qui n’attendaient que la 3G+ pour se convertir à l’iPhone. Finalement les charmes de l’appareil estompent l’astérisque d’autant plus que la concurrence est tellement violente entre les opérateurs français qu’ils ont la même définition d’un usage raisonnable.

En revanche, il n’était pas prévu dans l’astérisque que les possibilités de débit offertes par la 3G+ soient limités. Or en pratique on se rend vite compte qu’on dirait que les capacités de débit sont fortement bridées… Bref, 3G+ or not, c’est illimité ou ça ne l’est pas, on se sert de l’internet mobile ou on enfile des perles ?